Accueil

Ostéopathie animale

Introduction

L’ostéopathie animale est une profession manuelle qui est en pleine évolution. Cette profession tire ses principes fondateurs de l’ostéopathie humaine.

Un cadre légal s’est posé ces dernières années permettant de concevoir l’ostéopathie animale comme une profession à part entière avec ses « caractéristiques métiers »

Les principes fondateurs sont les mêmes que pour l’ostéopathie humaine mais la quadrupédie et le manque de parole des patients oblige un développement de l’acuité de la main du praticien et de l’analyse de la locomotion.

Histoire

Les écrits relatent des médecines manuelles déjà présentes il y a plus de 3000 ans (av JC) et un intérêt pour l’examen manuel des malades accru dans la Grèce antique. Malgré l’intérêt de plusieurs scientifiques aux médecines manuelles, notamment en France aux 16ème et 17ème siècles (René Descartes, Ambroise Paré) peu à peu la médecine s’est désintéressée des ces pratiques. Il faudra alors attendre la fin du 19ème siècle pour qu’un certain Andrew Taylor STILL propose une alternative à la médecine traditionnelle américaine en annonçant la création de l’Ostéopathie.
Le début du 20ème siècle verra l’introduction de l’Ostéopathie en Europe et n’a cessé d’évoluer avec l’apparition de l’Ostéopathie Crânio-sacrée sous l’impulsion de William Garner SUTHERLAND et plus tard de techniques fasciales, viscérales et tissulaires.

Il faudra attendre les années 1980 pour voir se développer une Ostéopathie sur le quadrupède emmenée par des docteurs Vétérinaires comme Dominique GINIAUX et Francis LIZON ou encore par des ostéopathes comme Pascal EVRARD.

Reconnue depuis de nombreuses années dans le milieu équin, l’Ostéopathie Animale a su trouver sa place en complément de la médecine vétérinaire auprès des carnivores domestiques et plus récemment pour les espèces d’élevage.

Définition

« La médecine ostéopathique est une science, un art et une philosophie des soins de santé, étayée par des connaissances scientifiques en évolution. » (Convention Européenne d’Ostéopathie)

L’ostéopathe animalier met en mouvement les articulations, les tissus mous et fluides du corps avec ses mains, lui permettant « d’écouter », d’établir un diagnostic ostéopathique et de mettre en place un traitement ostéopathique.

 

Le CNOV retient pour définition d’un acte d’Ostéopathie Animale :

« Les manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de traiter des troubles fonctionnels du corps de l’animal, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. Ces manipulations sont musculo-squelettiques et myo-fasciales, exclusivement manuelles et externes.

Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, les personnes réalisant des actes d’ostéopathie animale effectuent des actes de manipulations et mobilisations non instrumentales, directes et indirectes, non forcées. »

Législation

Un cadre législatif se crée depuis une dizaine d’années et a abouti à ce que nous connaissons aujourd’hui, à savoir :

  • L’ordonnance n° 2011-78 du 20/01/2011, du code rural et de la pêche maritime, légifère la pratique de l’ostéopathie animale pour les praticiens non vétérinaires en France.
  • Les décrets et l’arrêté du 19/04/2017, complète cette ordonnance, en détaillant les compétences exigées pour réaliser des actes d’ostéopathie animale en France.

Il faut donc désormais avoir effectué 5 années d’études supérieures et se présenter aux examens de compétences organisés par le Conseil National de l’Ordre des Vétérinaires.

Le métier

L’ostéopathe animalier est un praticien de première intention, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire qu’un vétérinaire ou tout autre professionnel de la santé animal prescrive des séances. En retour, cette qualité, lui impose de pouvoir établir de manière précise un diagnostic d’exclusion et de référer au professionnel compétent le cas échéant.

 

Généralement l’ostéopathe animalier est un indépendant (EURL ou micro-entreprise) intervenant sur une localité (quelques départements) ou en cabinet pour les petits animaux.

Il est amené à travailler sur de nombreuses espèces mais peut se spécialiser sur une ou plusieurs d’entre elles.

 

Contact / Informations

Besoin de plus d’informations ? Une question ?

Testez notre réactivité

De 9h à 17h en semaine par téléphone

Téléphone

04.65.01.08.50

email

contact@animosteo.fr